Symptômes et alimentation des enfants

Symptômes et maladies des enfants

Le virus est un processus adaptatif, il permet à l’organisme de faire un bon nettoyage. La grippe, les rhumes, et toutes les maladies infantiles sont utiles pour faire ces gros nettoyages de façon ponctuelle. Les enfants réagissent rapidement et de façon spectaculaire lorsqu’ils ont besoin d’évacuer beaucoup de déchets. C’est une chance, et nous devons nous en réjouir plutôt que de vouloir supprimer ces signes et stopper ces nettoyages.

Les enfants font habituellement deux sortes de maladies.

Les maladies colloïdales

Pour évacuer de l’organisme des glaires, des mucosité, des viscosités (ce que l’on mouche, ce que l’on crache) déchets provoqués par les sucres lents non digérés dans leur totalité et qui viennent de l’alimentation de la mère pour le bébé allaité ou de sa propre alimentation si l’enfant est plus vieux. Tous les sucres lents, c’est à dire les féculents, les pommes de terre, toutes les céréales avec ou sans gluten, les pâtes, les gâteaux, les viennoiseries, biscuits etc. ne peuvent pas être totalement traités par le foie.

Celui ci ne peut traiter que les sucres rapides des fruits, par conséquent tous les résidus des sucres lents viennent ralentir la circulation de la lymphe et encombrer l’organisme.

Cela provoque des maladies gênantes, pénibles mais non douloureuses comme les rhumes, l’asthme etc.

Ces glaires et viscosités ne sont pas solubles dans l’eau. Pour s’en débarrasser il est préférable de s’abstenir de manger et même de boire, le temps que la situation s’améliore et de se reposer.

Pour accentuer les éliminations par les selles et non par les voix respiratoires et ORL, il est utile de poser un cataplasme d’huile de ricin sur le ventre plusieurs heures chaque jour. Si c’est un nourrisson, lui masser simplement le ventre avec de l’huile de ricin bio.

Les maladies cristalloïdales

Les maladies provoquées par les résidus qui devraient s’éliminer par les urines. Il s’agit de l’acide urique. Quand s’ils sont en trop grand nombre, la encore l’organisme ne peut les traiter.

Ces résidus d’acide urique viennent de l’alimentation : des protéines animales comme la viande en excès, les poissons, les œufs, le fromage etc.

Ces maladies sont douloureuses comme les otites ou les fièvres fréquentes chez les enfants. Ces réactions de l’organisme servent à expulser l’acide urique. Sans cela le système nerveux et neuronale sont perturbés.

L’alimentation de l’enfant

Léon que je t’ai présenté avec la recette du gâteau cru le 3 juillet dernier et sa maman Sonia

https://www.curenature.fr/gateaux-cru-chocolat-et-citron-sans-gluten-sans-sucre-sans-oeuf/

Plus l’enfant est jeune plus il est attiré par les aliments naturels et crus. Ce début d’été est le moment idéal pour laisser les enfants croquer dans les tomates, les concombres, les petits pois tout frais cueillis, le céleri branche, les radis, les cerises, les abricots, les pêches, les nectarines.

Propose-lui au goûté, un morceau de melon ou de pastèque, il se régalera !

Atelier jardin et germination

Fais avec lui un atelier de germination pour qu’il apprenne à faire germer lui même quelques graines et légumineuses comme les lentilles vertes, jaunes, noires ou corail. De l’alfalfa, fenugrec, tournesol, haricot mungo, chou rouge, radis etc. Ces aliments sont des bombes nutritionnelles !

Il suffit de les faire tremper quelques heures dans de l’eau, puis de bien les rincez et les maintenir humide mais pas dans l’eau en les rinçant 1 ou 2 fois par jour jusqu’à l’obtention de germes bien visibles.

Une astuce : les couvrir d’un torchon pour éviter que les moucherons se mettent dessus.

A consommer avantageusement dans une salade ou seul.

Si tu as la chance d’avoir un jardin, laisse lui un petit carré de potager rien qu’à lui pour faire pousser 2 ou 3 pieds de tomates cerises, des petits pois, framboises, groseilles, fraises, 2 ou 3 salades. Bref tout ce qu’il aime et qu’il aura tant de plaisir à voir pousser et à déguster lorsqu’ils seront à maturité.

Anaé, ma petite fille 4 ans 1/2

En prenant l’habitude tout l’été de croquer dans les aliments sains que la nature nous offre, il sera plus facile pour lui de continuer après à manger des fruits lors des goûtés et des crudités à chaque repas.

Diminue les protéines animales, il trouvera tous les acides aminés nécessaires à son organisme en pleine croissance dans les graines germées et les oléagineux trempés (noix de Grenoble, amandes, noisettes, pistaches, noix de cajou, macadamia, pignons de pin, tournesol etc.) Tous crus bien sur.

Attention en magasins bio la plupart sont chauffés, il vaut mieux les acheter directement aux producteurs de ta région ou les commander à une société spécialisée comme Jurassic fruit :

https://www.jurassicfruit.com/fr/

N’oublie pas qu’avec le code promo : CURENARTURE tu auras 10 % de réduction sur ta première commande.

Tu constateras que tes enfants sont plus calmes, moins souvent malades, tout en ayant des courbes de taille et poids tout à fait normaux. Un enfant en pleine santé, ça se voit, il n’est pas nécessaire de le montrer à un médecin pour savoir s’il va bien et s’épanouit correctement!

Ma petite fille Enola 7 ans ½ qui mange une tomate et un fenouil

Le plus redoutable pour les enfants, c’est le gluten qui se trouve dans quasiment toutes les céréales et les produits laitiers, surtout de vache qui sont presque toujours pasteurisé !

Supprime au plus vite le bol de lait et céréales du matin. Les tartines de pain beurrées avec du beurre pasteurisé ou avec de la confiture pleine de sucre raffiné ne présentent pas un meilleur petit déjeuner, dans la mesure ou ils n’apportent quasiment pas de nutriments utiles aux cellules et beaucoup de déchets que l’organisme devra éliminer par la suite tant bien que mal.

Une recette de petit déjeuner sain pour les petits et les grands

Voici une recette facile que tu pourras varier à volonté :

Laisse gonfler des graines de chia dans un lait végétal de ton choix (amande, noisette, chanvre ou autre, sauf le soja qui présente de nombreux inconvénient pour la santé)

Ajoute un peu de miel ou du pollen (frais si possible), des baies de goji ou des raisins secs, quelques amandes ou noisettes que tu auras laissé tremper quelques heures auparavant, coupe les en petits morceaux et coupe quelques fruits frais de saison dedans. Voila un petit déjeuner complet et sain pour passer toute la matinée sans fatigue.

Les céréales

Les céréales qui ne contiennent pas de gluten sont : le sarrasin, le riz, le quinoa pour les principales. A consommer raisonnablement, car ces céréales forment malgré tout des « colles »dans les intestins.

Les enfants adorent les pâtes, choisis les pâtes de riz plutôt que celles faites avec du blé.

Les produits laitiers

Remplace les produits laitiers par des fruits frais et bien murs, mais si tes enfants veulent manger du fromage, donne lui celui au lait de chèvre ou de brebis plutôt qu’au lait de vache. Cet aliment aussi ne doit pas être consommé régulièrement.

L’homme est la seule espèce à boire du lait (d’une autre espèce) à l’âge adulte, c’est anti-physiologique.

En fait, le lait de vache est l’aliment le plus producteur de mucus. Le taux de caséine du lait de vache est excessivement élevé, soit environ 300 % plus fort que celui du lait humain.

La caséine du lait de vache est un adhésif particulièrement tenace utilisé comme colle à bois. Ceci est l’une des raisons des encombrements muqueux chez les enfants, mais aussi chez les adultes qui absorbent de grandes quantités de lait de vache.

Rhumes, nez qui coulent, amygdales, végétations et complications bronchiques, sont les conséquences caractéristiques de la présence de mucus, alors que le jus de carottes est l’un de nos plus puissants alliés dans l’élimination de mucus. Lorsqu’elle affecte les adultes, cette production phénoménale de mucus dans le corps suite à l’ingestion de grandes quantités de lait de vache peut avoir des effets beaucoup plus désastreux, car la résistance décroît en proportion de l’âge et n’est plus ce qu’elle était chez les organismes jeunes. 

Des glaces sans sucre ni lait est-ce possible ?

Oui il est très facile de faire des glaces naturelles sans lait ni sucre. Il suffit de mettre au congélateur des bananes, des abricots ou d’autres fruits bien murs coupés en morceaux de la taille de la cheminée de l’extracteur de jus. Une fois durcis par le froid, on les passe à l’extracteur de jus avec le tamis spécial sorbet, il sort un véritable sorbet naturel et délicieux. N’attendez pas pour le tester.

N’oublie pas que si tu veux acheter un bon extracteur de jus facile d’utilisation Chez Kuvings, tu peux bénéficier du code promo : curenature, tu auras droit au kit smoothies sorbets offert d’une valeur de 59 euros.  

http://kuvings.fr/

Les massages

Les enfants adorent les petits massages. Si le tien a facilement mal au ventre, n’hésite pas à lui masser le ventre avec de l’huile de ricin bio, le soir avant le coucher. Étudie bien aussi ce qu’il a mangé dans la journée et note-le pour pouvoir faire des regroupements. Une amie pédiatre m’a dit un jour que 90% des enfants qu’elle avait en consultation avaient des intolérances alimentaires !

Les enfants sont plus sensibles que nous aux aliments qui ne sont pas physiologiques, car ils ne sont pas encore en tolérance comme nous. Ils réagissent rapidement par des symptômes et c’est plutôt bon signe !

30 ans déjà! je découvrais l’alimentation vivante

Mon expérience avec mes enfants

Personnellement j’ai eu 2 enfants lorsque j’étais végétarienne. Ils ont eu des problèmes d’otites, rhumes etc. soignaient aux antibiotiques (notre médecin traitant de l’époque ne connaissait que cela!) jusqu’au moment ou ne sachant plus quoi faire pour éviter tout cela, j’ai changé de médecin et je les ai soigné avec l’homéopathie. Ce qui nous a permis d’ailleurs d’arrêter définitivement les antibiotiques !

Quelques années plus tard, j’ai découvert l’alimentation vivante par le biais de l’instinctothérapie, c’était il y a exactement 30 ans. Puis j’ai eu 2 autres enfants cette fois ci en mangeant 100% cru et instincto. Dès leur naissance je les ai allaités, comme les 2 premiers, mais cette fois-ci beaucoup plus longtemps et ils ont  mangé totalement cru jusqu’à leur adolescence. Plus grands avec les copains et les copines, ils ont commencé à goûter des choses qu’ils ne connaissaient pas de “l’art” culinaire…

L’un comme l’autre n’ont jamais été chez le médecin, à part pour des certificats médicaux pour faire du sport . Je ne dis pas qu’ils n’étaient jamais malades. Non comme tous les enfants, parfois ils étaient enrhumés ou avaient un peu de fièvre, ou encore des boutons sortaient. Mais dans ces cas là, on arrêtait les fruits, ils mangeaient juste un peu de légumes et de la casse fistula * à jeun et s’ils n’avaient pas faim, rien du tout. Je surveillais et attendais que ça passe tout seul.

Cela à toujours bien fonctionné. Je signale à ce propos, qu’ils n’ont jamais eu de carie.

Conclusion

Nous avons donné la vie, notre rôle en tant que parents est bien de rendre cette vie belle et joyeuse, saine et harmonieuse. Nous conduisons nos enfants progressivement vers leur indépendance et leur maturité. Nous leur devons de leur offrir le meilleur de la vie, la santé par la nature.

*Je vous parlerai de la casse dans un prochain article.

Laisser un commentaire