Récit de la cure de Régénération de 3 semaines

Les préparatifs

Marie Christine dans la serre s’occupe de planter et arroser chaque jour l’herbe d’orge pour les jus.
Et des jeunes pousses de légumes pour le buffet

La semaine qui va précéder la cure de 3 semaines est consacrée au montage de la serre, le montage de 6 jeux d’étagères à 5 plateaux et l’achat de bacs que j’ai trouvé en jardinerie. Les soucoupes de jardinières me semblent bien faire l’affaire pour éviter de perdre trop de place sur les étagères. En fait, les plus grandes, une fois remplies à raison de 2 à 3 cm de terre sont un peu trop lourdes à déplacer mais heureusement j’en ai peu.

Avec tout ce matériel, je pensais que la production d’herbe d’orge serait suffisante pour donner à chaque curiste (4 personnes inscrites) et à chaque bénévole (4 personnes) plus un stagiaire, la valeur d’environ 180 ml de jus pur d’herbe d’orge par jour pour en boire matin et soir 60 ml et faire un implant rectal ou colonique de 60 ml chaque jour.

Marie-Christine fut la première à venir me porter main forte 5 jours avant le début de la cure, afin de prendre de la terre par brouette entière dans un champ en bio depuis plusieurs années et en jachère depuis 2 ans sur le domaine du mas Despres pour en remplir les bacs. Elle va mélanger cette terre avec la terre récupérée de mon compost.

Les premiers grains d’orge germés sont plantés aussitôt mais avec 2 jours de retard malgré tous nos efforts.

La veille, les provisions en fruits, légumes, graines à germer, oléagineux sont rangés dans le garage où deux grandes tables sont dressées pour la préparation des buffets.

Julien, le stagiaire en naturopathie arrivé la veille se chargera avec moi des entretiens avec chaque participant à la cure ainsi que de chaque jeûneur.

Martine viendra seconder Marie-Christine pour les jus et les buffets. Cédric pour proposer des massages ayurvédiques aux curistes et aux bénévoles.

Malheureusement une personne inscrite sera dans l’obligation d’annuler sa venue car elle a été hospitalisée.

Le programme des journées

 

Tous les matins entre 7 et 9 heures, chacun pourra faire son lavement à l’eau filtrée puis un implant rectal de jus d’herbe et lorsque la production est insuffisante c’est un jus bien vert composé de feuilles de céleri, d’orties que Marc va chercher de temps en temps, fanes de carottes et concombres que l’on introduira dans le rectum en restant allongé jusqu’à absorption total par la muqueuse intestinale en 10 ou 15 minutes.

L’implant permet à la fois de reminéraliser la muqueuse intestinale si besoin, puis de passer dans le sang et d’aller au foie directement par la veine porte.

On boit 60 ml de jus d’herbe d’orge à jeun.

Soins ayurvédiques

Les tapotements avec les pochons

Après ce que j’ai appris en Inde lors de ma cure ayurvédique, il m’est impossible de ne pas le partager avec les curistes, aussi en bonus, je leur propose le réveil du corps et l’activation de la circulation par des tapotements avec des pochons que j’ai réalisé avec l’aide de Chantal dans un ancien drap et bourrés avec du kapok.

Ensuite nous aidons la détoxifination au niveau de la tête en favorisant le drainage des toxines vers les intestins pour éviter les maux de tête. Pour cela, allongé sur un tapis de sol ou sur le canapé, les participants ont la tête posée dans une soucoupe contenant 1 cm d’eau bien froide. Sur leur pubis est posé simultanément, une poche de gel bien froide, un genre de bain dérivatif qui va stimuler le péristaltisme des fascias.

A la pause de 10 heures, on boit un jus vert de céleri, concombre, gingembre et curcuma. On prend un peu le soleil dont la chaleur agréable favorise la détente.

Puis on chouchoute notre foie avec une bouillotte chaude jusqu’à ce que la peau soit bien chaude, après quoi on place un linge maintenu froid par des poches de gel et des accus thermique sur le foie.

Après un petit partage, chacun va se détendre avant le repas.

Les buffets

A midi le buffet est dressé dans la salle à manger, chacun se sert de fruits, de graines germées, de jeunes pousses de légumes, salades vertes et légumes divers avec un peu de sauce « light » que nous confectionnons à base de tournesol ou d’avocat et même de chaire de cocos fraîches, diluées à l’eau de mer et aromatisées soit avec des épinards, du cresson, des tomates séchées, des herbes de Provence ou d’autres épices selon l’inspiration.

Le soir le buffet ne présentera pas de fruit mais toujours un éventail de graines germées, de jeunes pousses et beaucoup de légumes variés avec en plus, des olives crues, des avocats, du chou lactofermenté sans sel ou des amandes trempées et des algues.

Temps libre

 

Chaque après midi jusqu’à 17h30, chacun choisi de faire une petite sieste, ou d’aller au bord de la piscine du mas, à la plage pour se baigner et marcher pieds nus sur le sable. Ou encore choisira-t-il un massage de deux heures avec Cédric à 2 reprises la première semaine ou 1 heure avec Emmanuel en seconde semaine et enfin un massage/soin de 2 heures avec Soham en dernière semaine.

 

Partage, conférence, cohérence cardiaque

En fin d’après midi on se retrouve tous pour partager, traiter d’un sujet en particulier ou respirer consciemment.

C’est ainsi que j’ai fait un petit exposé sur les fodmaps et que nous avons décider pour la majorité de ne consommer que des aliments faibles en ces sucres particuliers (voir mon article : https://www.curenature.fr/les-fodmaps/) qui causeraient des gaz, des fermentations, des ballonnements et probablement bien d’autres dégâts touchant le tube digestif.

Cette excellente expérience que nous faisons nous permet de voir que même en supprimant un grand nombre de végétaux, on arrive malgré tout à avoir un choix suffisant pour se faire plaisir. Il est important de souligner que ce régime sans fodmap ne se fait que sur une période de 6 semaines et ceux qui voudront poursuivre l’expérience chez eux, auront les éléments en main pour la poursuivre tranquillement puis réintroduire chaque famille de végétaux progressivement pour voir laquelle ne leur convient peut-être pas.

Nous avons beaucoup parlé de l’instinctothérapie de C.G. Burger et de l’alimentation sensorielle décrite par mon ami Dominique Guyaux. J’ai aussi exposé toutes les utilisations possibles de l’eau de mer. Julien a fait un exposé sur l’équilibre acido-basique. Nous avons pratiqué la cohérence cardiaque pendant 15 à 20 minutes etc.

Nous avons reçu Amida qui nous parlé de l’ostéopathie sacro-crânienne. Sylvette Lumière qui a répondu aux questions sur sa guérison naturelle d’un cancer etc.

Voir son témoignage en cliquant ici : https://www.curenature.fr/temoignage-poignant-de-sylvette-lumiere-je-me-suis-guerie-dun-cancer-naturellement/

Yves au violon baroque
Egon a l’harmonium gong et voix

Les soirées

Les soirées qui ne sont pas consacrées au repos, nous les passons à écouter des concerts de musique classique ou baroque avec Yves au violon, mais aussi des musiques méditatives avec Egon, de la relaxation sonore avec Carine.

Avant d’aller se coucher, parfois nous prendrons à nouveau 60 ml de jus pur d’herbe d’orge.

Carine pour les relaxations sonores

 

Anniversaire

Nous avons fêté l’anniversaire de Cynthia, notre voisine et amie du Mas avec un magnifique buffet de fruits et légumes, le fameux gâteau cru au citron et kiwi avec du chai (sans thé) plein d’épices indiennes comme la cardamome, la cannelle, les clous de girofle, la muscade et le gingembre, un vrai délice !

Cynthia et son gâteau d’anniversaire

Cette cure a beaucoup plu et surtout elle a atteint son objectif. Celui de permettre a des personnes de se mettre ou se remettre sur de bonnes rails, les rails de la santé et de la vitalité.

La question étant: Faut-il être bien pour vivre longtemps ou vivre longtemps pour être bien ?

La prochaine cure de régénération de 3 semaines aura lieu au printemps.

Belle régénération

Laisser un commentaire