Nettoyage du foie et de la vésicule biliaire, mon témoignage.

Peut-on nettoyer son foie de façon holistique ?

Andréas Moritz nous explique dans ses livres, comment se débarrasser naturellement de nos calculs biliaires et hépatiques.

« Un nettoyage préventif est un puissant moyen de santé et a souvent des effets bénéfiques inattendus sur de nombreux symptômes pathologiques…

Surprenez-vous ! C’est simple, rapide, et ça ne coûte presque rien… »

Quand nettoyer son foie?

Il indique qu’il ne faut pas commencer un nettoyage du foie si l’on n’est pas certain de continuer et d’en faire au moins 6 à 12 d’affilé à 3 ou 4 semaines d’intervalle, car si l’on entame un processus qui n’est pas poursuivi, cela peut causer plus de dégâts que de ne rien faire.

Le meilleur jour pour le faire étant à la nouvelle lune, je me suis fait un devoir depuis fin 2018 d’en faire un à chaque nouvelle lune. Mais on peut le faire dans les jours qui précèdent la nouvelle lune.

Comment je nettoie mon foie depuis 7 mois

Je viens donc de faire mon 7ème nettoyage du foie et de la vésicule biliaire selon les instructions d’Andréas Moritz.

Les 2 premiers ont été un peu compliqués d’une part parce que le protocole doit être respecté à la lettre et n’étant  pas habituée, j’ai du prendre des notes et bien m’organiser.

D’autre part, boire un litre de jus de pomme chaque jour pendant 6 jours, me donnait des brûlures d’estomac.

Enfin, les sels d’Epson me donnaient un dégoût épouvantable. Bref, je me faisais violence pour le faire !

Puis j’ai appris qu’il y avait un deuxième tome au livre bien connu du même auteur : L’incroyable nettoyage du foie et de la vésicule biliaire, comment faire ce nettoyage.

Je m’y suis plongée et c’était tellement intéressant que j’ai lu ensuite les 5 tomes toujours de A. Moritz : Secrets éternels de santé et de jouvence.

Choisissez toujours un week-end ou vous ne travaillez pas, pour vous reposer car ce nettoyage fatigue l’organisme, ou choisissez un jour de repos surtout pour le 7ème jour, le jour des éliminations.

Le protocole résumé du nettoyage du foie

1- Pendant les 6 jours de préparation, boire un litre de jus de pomme ou 1 litre d’eau + acide malique par jour en dehors des repas. Les pommes contiennent naturellement de l’acide malique qui ramollit les calculs.

2- les 2 derniers jours, ne plus consommer de matières grasses pour avoir de la bile en plus grande quantité, enfin, éviter les protéines animales.

3- Le 6ème jour, le mieux est de faire une hydrothérapie du colon sinon faire un ou plusieurs lavements.

Boire son litre de  jus de pommes avant 14 heures, et prendre son dernier repas léger, jus de fruits et légumes, fruits ou légumes à la croque avant 14 heures. Puis ne boire que de l’eau.

Pour 18 heures préparer 75 cl d’eau additionnée de sulfate de magnésium (sels d’Epson) pour dilater les voies biliaires.

A 18 heures boire un quart de cette préparation, qui correspond à un verre.

A 20 heures boire un second quart ou 2ème verre

Pour 22 heures préparez 120 ml soit un demi verre d’huile d’olives vierge  (100 % olives pressées à froid), mélangé à un demi verre de jus de pamplemousse ou d’orange avec un peu de jus de citron. Secouez le mélange au moins 20 fois pour qu’il devienne mousseux.

Allez aux toilettes si besoin.

Préparez votre lit en rehaussant la tête de lit avec plusieurs oreillers. Buvez votre mélange huile d’olives et jus d’agrumes juste bien secoué, debout à côté de votre lit et d’un seul coup ou très rapidement et couchez-vous tout de suite sur le dos, avec la tête plus haute que l’abdomen et ne bougez plus pendant 20 minutes, et ne parlez pas non plus, c’est important !

Après les 20 minutes, vous pouvez changer de position, restez sur le dos ou mettez-vous sur le côté pour dormir.

Il est possible que durant la nuit la purge commence à agir.

Le lendemain matin, prenez le 3ème verre de sulfate ou citrate de magnésium à 6 heures ou 6h30.

A 8 heures ou 8h30 prenez votre dernier verre.

Deux heures plus tard, vous pourrez prendre un jus de fruits, 30 minutes après, manger un fruit et une heure plus tard mangez normalement sans excès.

je vous encourage vivement à faire des lavements dans les deux jours qui suivent pour éviter que des calculs toxiques ne séjournent dans le colon. Personnellement j’en sors encore beaucoup avec les lavements pendant 2 jours.

Mes secrets pour nettoyer mon foie

Avec les deux hépatites que j’ai eu et une stéatose du foie*, je sais que mon foie est fragilisé. Les marqueurs du foie dans les prises de sang sont souvent à la limite supérieur et à l’échographie, on voit que mon foie est plus gros et gras que la normal. Ceci indique qu’il est bien chargé de toxines. On voit aussi nettement à l’échographie quelques calculs à la vésicule biliaire.

*Définition dans google:

“La stéatose hépatique, aussi nommée “foie gras”, est un trouble lié à l’accumulation de lipides dans le foie, formant des dépôts. C’est un stade de maladie réversible, qui peut cependant évoluer vers la fibrose voire la cirrhose si aucune mesure n’est prise.”

D’après Andréas Moritz, on ne commence à percevoir une gêne au niveau du foie qu’à partir du moment où 60% de cet organe est obstrué par des calculs, alors que tous les examens hépatiques de labo se révèlent encore « normaux »!

La bile diminue, et entraîne des problèmes digestifs, donc des problèmes intestinaux et une intoxication croissante avec apparition de symptômes divers (maux de dos, articulations, artères etc…)

Mes aménagements au protocole classique du nettoyage du foie et de la vésicule biliaire:

J’ai donc décidé de faire le nécessaire pour que mon foie puisse se régénérer totalement. Pour y réussir, j’ai fait quelques aménagements au protocole classique. Les voici:

A. Moritz indique d’autres remplaçants, notamment pour le jus de jus pomme que j’ai remplacé par un litre d’eau additionné d’une demie cuillère à café d’acide malique, beaucoup plus facile à boire entre les repas par petites gorgées pendant les 6 jours de préparation. Cela permet de ramollir les calculs afin qu’ils puissent s’évacuer sans douleur et sans danger.

J’ai aussi remplacé les sels d’Epson franchement infectes à boire par du citrate de magnésium, que j’ai commandé en pharmacie mais depuis, une personne m’a indiqué un site qui en vend 3 fois moins cher que celui que j’ai pris en pharmacie.

Le lien : https://www.sunday.fr/poudre-citrate-magnesium.html?gclid=CjwKCAiA_P3jBRAqEiwAZyWWaG1mP4-WBv_M2tCrpln1-_TxxWiFyIOE2MAN3UYT1Or14ywkABg8bxoC5L4QAvD_BwE

Dernier aménagement que j’ai fait, je remplace le jus de pamplemousse que je n’aime pas par un jus d’orange ou de mandarine avec un peu de jus de citron dedans.

Que se passe -t-il pendant ce nettoyage du foie ?

La purge agit quelquefois la nuit après le 2ème verre de sels d’Epson ou le lendemain, en fonction de chaque personne et même selon les cures et vous allez éliminer aux toilettes plusieurs fois. Si vous avez fait des lavements ou une hydrothérapie du colon et que vous n’avez pas trop mangé les 2 derniers jours, il y aura surtout de l’eau, observez ce qui flotte. Il peut y avoir des calculs mous ou durs, des noirs, bruns, jaunes ou verts. Plus ils sont foncés plus ils sont vieux.

Certains viennent de la vésicule biliaire et d’autres du foie lui même (ceux-ci ne sont pas visibles lors d’une échographie du foie). Ces évacuations de calculs peuvent durer de un à plusieurs jours. On peut éliminer aussi des espèces de boues qui viennent également du foie. Les calculs sont de nature cholestérique et biliaire.

La grosseur des calculs peut varier de quelques millimètres à 2 centimètres de diamètre en moyenne. Quelquefois plus. Leur quantité varie énormément d’un nettoyage à l’autre, d’une petite douzaine à des centaines…

 

Mon expérience dans les nettoyages du foie

Personnellement j’en ai vu des petits comme des graines de poivron. J’en ai vu des gros comme des billes ou des pois chiche d’aspect dur mais lorsque j’appuyais dessus, ils éclataient en mille petits morceaux qui ressemblaient à nouveau à des graines de poivron.

J’en ai eu des bruns, des jaunes pâle, et des verts tout ronds comme des petits pois tendre.

Au début je n’en voyais pas ou très peu, et je n’étais pas très sur quant à leur origine. Plus les mois passaient et plus j’en sortais, et là c’était net.

Au 5ème nettoyage, je n’ai rien vu, je me suis demandée si j’en avais encore ou pas. A. Moritz dit que l’on peut arrêter lorsque deux fois de suite il ne sort pas de calcul ou presque pas.

Au 6ème nettoyage j’en ai sorti des centaines très petits jaunes, et quelques dizaines de « petits pois » verts tout au long de la journée. Le lendemain matin, je me suis fais un lavement, j’en ai encore sortis. Le surlendemain matin, j’ai refait un lavement et j’ai sortis encore toujours des petits jaunes ou « petits pois » verts, mais aussi quelques foncés assez noirs !

Au 7ème nettoyage, idem. (Voir la photo en début d’article, c’est un échantillon de ce qui est sorti lors du 7ème nettoyage du foie, que j’ai mis dans une soucoupe de tasse à café, les plus gros atteignaient presque les 2 cms)

Quand cela va-il s’arrêter ?

Je ne sais pas. A. Moritz dit qu’en moyenne, il faut faire 8 à 12 nettoyages mais pour certaines personnes beaucoup plus 20 ou 30…

Lorsqu’il n’y a plus de calculs ou presque plus deux fois de suite, on peut arrêter et ne le faire qu’une ou deux fois par an, en entretien.

Les effets bénéfiques

Toujours d’après Andréas Moritz, les effets bénéfiques sont divers. Cela peut agir sur les douleurs articulaires, l’ostéoporose, la thyroïde, les seins, les poumons, le cœur, la peau, la prostate, les intestins, les yeux etc.

Personnellement je constate que je me sens très bien après, j’ai plus d’énergie, à tel point que j’attends avec impatience mon prochain nettoyage et que pour rien au monde je voudrais le manquer. Aussi j’inscris sur mon agenda à l’avance toutes les nouvelles lunes et je note les 6 jours précédents pour prendre l’acide malique sans risquer de l’oublier.

Les causes des calculs

Les causes sont diverses, comme des faibles sécrétions gastriques, boire trop de jus et smoothies, passer trop de temps devant des écrans, les stress émotionnel etc.

Conclusion

Je suis bien décidée à continuer régulièrement mes nettoyages.

Cet été je vais voyager, il est possible que je sois obligée de reporter 1 ou 2 nettoyages, mais c’est certain, à la rentrée je vais reprendre et continuer aussi longtemps que nécessaire.

En plus de ma cure de jus d’herbe d’orge et des implants coloniques* de jus d’herbe d’orge et de Quinton, j’espère bien voir des changements positifs lors de mes prochains examens sanguins et d’échographie du foie fin juin.

Je vous dirai…

Toutefois…

Je ne fais pas l’apologie systématique de cette cure du foie. C’est une démarche volontariste. Si vous n’avez pas de problème particulier, pas le teint jaune, le nez rouge, des vomissement ou des diarrhées en jeûne etc. laissez votre foie se nettoyer naturellement en le laissant se reposer. Si votre dernier repas de la journée n’est pas trop tardif et pas trop lourd, et que vous ne mangez rien et buvez juste de l’eau jusqu’au lendemain 13 ou 14 heures ou plus tard ( jeûne intermittent), il va se nettoyer quotidiennement. Si en plus, vous faites régulièrement des cures de jeûne, ce nettoyage sera plus profond et très bénéfique pour le plus gros organe de notre corps. Il a tant de fonctions que s’il fatigue, il ralentit toutes les fonctions de l’organisme. (On lui en dénombre à ce jour plus de 650).

Pour vous donner une idée, il filtre en moyenne 2000 litres de sang par jour, il a un rôle de détoxification, c’est un organe de stockage, de synthèse et de transformation. C’est un immense filtre avec une fonction d’auto-nettoyage. Il souffre énormément lors des traitements médicamenteux de toutes les sortes et notamment lorsqu’une personne a subit une chimiothérapie !

En jeûne, j’ai vu une personne vomir des résidus de traitements hormonaux pris 30 ans plus tôt! Elle les a reconnu au goût et à l’odeur…

A gauche photo d’un foie sain et à droite, photo d’un foie cirrhosé

 

*implant colonique ou implant rectal: on injecte une petite quantité de jus d’herbe, de jus vert ou de sérum de Quinton isotonique dans le rectum, puis on reste couché 10 à 20 minutes pour que la muqueuse intestinale absorbe le liquide.

Laisser un commentaire