Médecine Ayurvédique, médecine indienne traditionnelle holistique

Ayus (vie) – Veda (science, connaissance)

Il y a 5000 ans les préceptes de la médecine ayurvédique étaient transmis de bouches à oreilles comme hygiène de vie et médecine préventive. Puis il y 2000 ans naissaient les premiers écrits de cette philosophie. Nous comprenons au travers de cela pourquoi les massages, l’herboristerie, le yoga, la méditation, etc. font partie intégrante de la société indienne.

La médecine ayurvédique se base sur le principe que nous sommes tous semblables, constitués des 5 éléments en présence dans l’univers (l’eau, l’air, le feu, la terre et l’éther). Et que ces éléments se combinent pour former les 3 énergies vitales, (l’énergie cinétique, l’énergie de transformation et l’énergie de cohésion). Mais également que chacun est unique, c’est-à-dire que le mélange de ces éléments est différent pour chaque enfant qui vient au monde. Ce mélange personnel à chacun représente l’équilibre de la personne. Equilibre entre le corps et l’esprit, équilibre entre l’être et le tout qui l’entoure. Pour la médecine ayurvédique, aucune des combinaisons n’est meilleure ou plus mauvaise qu’une autre. C’est le déséquilibre de cette harmonie de base qui va engendrer les problèmes de santé et les maladies physiques ou mentales.

Dans cette optique, ce n’est pas la maladie qui est soignée mais bien le patient, et ce, grâce à un très large arsenal thérapeutique dont la liste serait trop longue ici. Ces soins visent à «nettoyer» le corps et l’esprit afin de rétablir les connexions des transmissions énergétiques, à rétablir l’auto régulation et à donner au patient des clés afin qu’il puisse prendre ou reprendre le pouvoir sur sa santé au travers d’une hygiène et d’habitudes de vie et aussi du bon sens.

L’Ayurvédique est une prise de conscience et de responsabilité vis-à-vis de notre être et de la création dont il fait partie afin de limiter la dépendance et donc la victimisation des malades qui est souvent problématique face une médecine linéaire.

Cela nous amène étonnamment à la physique quantique dont les études d’implications en biologie sont loin d’être terminées. Nous ne sommes donc plus dans l’imagerie indienne des années 70 mais bien en 2019 et pour obtenir le diplôme de médecin ayurvédique, il faut faire 5 ans de médecine après le BAC.

C’est une médecine reconnue par les docteurs classiques et dans laquelle on retrouve les notions de d’homéostasie homoios ( Egal, semblable a)  –  Stasis ( état, position), mises en lumière par le Dr Claude Bernard en 1865 et adoptés par la médecine en 1954 suite aux travaux de W.B. Canon. Et épigénétique qui s’est imposée en 1987 et dont on dit aujourd’hui que c’est une des découvertes majeures du 20 ème siècle.

Voila, j’ai tenté ici de vous donner des explications claires de la démarche l’Ayurvédique dans la piètre mesure de mes connaissances d’un sujet aussi vaste.

Article écrit par Brigitte (Bali – Indonésie)

Laisser un commentaire