Tout sur l’eau de mer et sérum de Quinton

René Quinton (1866-1925)

Consommer de l’eau de mer, mais pourquoi ?

Vous êtes nombreux à me demander comment utiliser l’eau de mer pour faire le plein de minéraux bio disponibles, et se rebooster quand on se sent un peu faible et fatigué.

Vous trouverez ci dessous des indications intéressantes sur les utilisations possibles de l’eau de mer ou sérum de Quinton. La différence entre l’eau de mer classique et le sérum de Quinton.

Dans la vidéo ci-jointe quelques explications et des réponses aux questions que vous vous posez.

Vous trouverez aussi sur le site Jurassicfruit.fr, l’eau de mer hypertonique de la même provenance en 3 litres.

https://www.jurassicfruit.com/fr/category/all?name=eau+de+mer

Avec le code: CURENATURE vous aurez droit à 10 % de réduction sur votre première commande à Jurassicfruit.

René Quinton

Ce naturaliste, physiologiste et biologiste français est né en 1866 et mort en 1925, a été le premier à mettre en évidence les bienfaits de l’eau de mer sur notre organisme qui est lui-même un véritable aquarium marin vivant.

Il a élaboré une théorie sur l’origine et la nature marine des organismes vivants. René Quinton a démontré, en 1904, que le plasma de Quinton est identique physiquement, chimiquement et physiologiquement à notre milieu intérieur.

Il met au point la loi de constance marine à l’origine de la création de l’eau de mer qui portera son nom. Sur cette base, il décide de créer un plasma marin qui contiendrait tous les oligo-éléments nécessaires au corps humain pour lui assurer une vie cellulaire optimale. Pour y parvenir, il se fixe un programme expérimental avec de l’eau de mer transformée en isotonie, c’est-à-dire à laquelle a été ajoutée de l’eau de source filtrée. Ces tests doivent lui permettre de prouver : la non-toxicité de l’eau de mer, la survie des cellules blanches, les plus fragiles de l’organisme, et la puissance thérapeutique de l’eau isotonique.

Il fait des expériences en premier sur des chiens et s’aperçoit qu’il est possible de remplacer la masse sanguine d’un animal par du PLASMA DE QUINTON sans troubles pour l’organisme. Les résultats l’encouragent a expérimenter le plasma de Quinton sur les humains puis il créait des « dispensaires marins » dans lesquels des injections d’eau de mer sont effectuées sur des enfants malades. D’abord à Paris, en Province, puis à l’étranger, en Égypte, aux États-Unis, en Angleterre.

Le plasma de Quinton dans le dictionnaire médical Vidal

Extrait du dictionnaire Vidal – Edition de 1975 –

“PLASMA de QUINTON®
Eau de mer naturelle. Ampoules injectables, buvables, utilisables pour l’usage externe.

Le PLASMA DE QUINTON existe en deux concentrations:

Isotonique: PLASMA DE QUINTON
Hypertonique: DUPLASE DE QUINTON

Mode d’action

Régénération organique (remplacement graduel du milieu intérieur existant, appauvri ou souillé).
Ré-équilibration (apport minéral, sous forme assimilable, par transminéralisation).
Recharge en oligo-éléments, sous leur forme naturelle; de cette façon, ils exercent les uns sur les autres des actions de renforcement multiple (oligo-synergie).
Action infinitésimale, homéopathique, de certains de ses éléments.

Indications

Nourrissons: Gastro-entérites, Toxicose, Athrepsie, Anorexie, Eczéma, Traitement prénatal, Prématurés.
Adultes: Anémie, Asthénie, Surmenage, Troubles de la sénescence, Vomissements de la grossesse, Gastro-entérites, Constipation, Dysenteries, Colibacillurie, Tuberculose pulmonaire et externe, Sclérose en plaques.
Gynécologie: infections et congestions utéro-vaginales.
Ophtalmologie-O.R.L: Coryzas- Rhinites, Sinusites, Aérosols.
Dermatologie: Eczéma, Urticaire, Psoriasis, Prurigo. Lichen, Dermites infectées. Allergies.
Reconstitution de la masse sanguine. Brûlures.
Réanimation. Alimentation artificielle.
Modification favorable du terrain.
Solvant des antibiotiques.

Contre-indications

AUCUNE CONTRE-INDICATION.
Les premières injections peuvent provoquer une légère réaction avec excitation ou fièvre, sans aucune gravité.

Posologie

Le PLASMA DE QUINTON est utilisé:
1º En injections sous-cutanées ou intraveineuses.
2º En boissons.
3º Pour usage externe (pulvérisation, compresse, et bains locaux).
Règles générales des traitements:
Doses très variables suivants l’affection traitée mais il est indispensable d’atteindre des doses élevées pour obtenir les résultats “classiques” du Plasma de Quinton.- Commencer – sauf toxicoses et diarrhées sévères – par de petites doses (2 injections de 10 mI., 2 de 20 rnI.), augmenter progressivement (30, 50, 80, 100 n-A.) et pratiquer une dizaine d’injections à la dose la plus élevée compatible avec un bon fonctionnement intestinal.
Des doses trop fortes pour un sujet donné peuvent amener une tendance à la constipation.
Nourissons et jeunes enfants: injections sous-cutanées sous l’omoplate.
Adultes: injections sous-cutanée à la fesse (traitement ambulatoire) – ou injections intraveineuses.

VOIE PARENTERALE

Toxicose aigüe: 200 mI. matin et soir pendant une semaine. puis 200 mI. par jour la semaine suivante.
L’alimentation pourra être reprise progressivement une heure après la première injection. (En cas de vomissement, remplacer le lait par du PLASMA DE QUINTON, dilué au 1/3 dans une eau minérale pure, jusqu’à digestion du lait).
Diarrhée. Athrepsie: 6 injections de 10 mI., un jour sur deux. Continuer par 6 injections de 30 mI., puis de 50 mI., au plus.
Traitement de 15 jours à plusieurs mois.
Reprendre l’alimentation dès les débuts du traitement en repas fractionnés et multiples.

VOIE ORALE

Nourrissons: Troubles digestifs, Athrepsie: 1 ampoule de 10 mI., 1/4 h. avant les biberons 3 fois par jour.
Vomissements: Alterner un biberon de lait et un biberon de PLASMA DE QUINTON dilué au 1/3 dans une eau minérale pure, jusqu’à digestion du lait.
Anorexie: 1 ampoules de 5 ou 10 mI., 1/4 h. avant les biberons 3 ou 4 fois par jour.
Adultes: Troubles digestifs. Anorexie. Modification favorable du terrain. Consolidation de la cure par injection. Doses moyennes: 1 ampoule de 20 mI., 1/4 h. avant chacun des repas.
Le produit sera conservé dans la bouche quelques secondes avant d’être avalé.

USAGE EXTERNE

Eczéma: Pulvérisations locales.
Psoriasis: Pulvérisations et bains locaux prolongés pour hâter le blanchissement.
Tuberculose externe. Pansements locaux.
Brûlures, Coups de soleil: Compresses ou pulvérisations renouvellées aussi souvent que possible.
O.R.L.: Rhinite, sinusites: 1 ampoule de 5 mI. dans chaque narine 3 ou 4 fois par jours.
Aérosols médicamenteux: PLASMA DE QUINTON, puis DUPLASE DE QUINTON.
Aérosols climatiques: DUPLASE DE QUINTON.”

 

Le plasma de Quinton est resté dans le vidal, et remboursable par la sécurité sociale jusque dans les années 1980.

Ou pomper de l’eau de mer?

René Quinton a établit clairement les zones de vortex et  la profondeur où l’eau de mer est la plus riche en minéraux, entre le zooplancton et le phytoplancton pour pomper l’eau de mer, puis la stériliser à froid afin de pouvoir l’injecter sans risque. C’est ainsi qu’il a pu sauver des milliers de vie!

Ce protocole est toujours respecté par le laboratoire Quinton d’Alicante.

L’eau de mer ou sérum de Quinton?

Quinton est une marque déposée. Depuis la disparition de René Quinton le laboratoire a continué de produire et vendre du sérum de Quinton. Il s’est installé à Alicante en Espagne, où l’on peut le visiter. Le directeur général est Français Coll qui a publié des vidéos sur Youtube: https://www.youtube.com/watch?v=bDz4hMGVaa8 que je vous recommande pour en savoir plus sur le sérum de Quinton.

J’ai moi-même suivi une formation avec François Coll à Avignon en France en 2016.

Aujourd’hui l’utilisation du sérum ou plasma de Quinton n’est plus autorisé en injection.

Bien d’autres entreprises commercialisent l’eau de mer en buvable mais attention, certaines sont frauduleuses. Il n’est pas aisé, à nous consommateurs de faire la différence. Les entreprises qui pompent l’eau de mer d’un ponton à quelques mètres du bord de l’eau ne me semblent pas sérieuses car nous sommes loin, très loin, des recommandations de René Quinton quant aux qualités nutritionnelles de l’eau de mer.

Le plasma marin aujourd’hui

En 2004, un colloque sur le plasma marin de René Quinton est organisé dans les locaux du Ministère de la Recherche français, des scientifiques y défendent alors les résultats thérapeutiques obtenus par le physiologiste sur l’anémie, les maladies de peau, le système nerveux ou encore les grossesses difficiles etc.

En 2013, la conférence sur l’eau de mer et la santé organisée à Biarritz rappellera l’utilisation de l’eau de mer en médecine et laissera la parole à deux experts convaincus par les travaux de René Quinton, le Pr José Miguel Sempere, spécialiste en Immunologie de l’Université d’Alicante et le Dr Manuel Antonio Ballester Herrera, spécialiste en Médecine Sportive et en Traumatologie du sportif. Le premier présentera un sujet sur « L’eau de mer Quinton et le système immunologique » tandis que le second s’exprimera sur l’« Utilisation de l’eau de mer Quinton dans la Médecine Sportive ».

Le distributeur officiel de la marque Quinton en France est Source Claire: http://www.source-claire.com/

Conclusion

En règle générale, prendre de l’eau de mer en buvable, dans nos salades ou nos jus frais pour apporter encore plus de minéraux dans notre alimentation car avec les sols pollués et la mono culture, les végétaux d’aujourd’hui sont de plus en plus pauvres en minéraux, enzymes etc.

En cas de grande fatigue, après un jeûne moyen ou long, épuisement etc. prendre de préférence du sérum de Quinton le matin à jeun entre 2 et 4 ampoules hypertoniques pour un adulte sans hypertension ou en isotonique pour les enfants ou en cas d’hypertension, le matin et le soir à jeun.

Le Docteur Epineuze soignait, il y a encore peu de temps à Paris, des patients atteints d’hernie discale et leur évitait une opération. Voir sa vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=McUfEwSYFNM

Toutes les articulations déshydratées, arthrosiques ou rhumatismales peuvent être largement soulagées par les injections de sérum de Quinton. Le plus difficile est de trouver un médecin, une infirmière ou un thérapeute qui acceptent de vous faire ces injections.

Des résultats “miraculeux” de guérison de cancer du sang notamment, nous ont été rapportés par des personnes ayant pratiqué des intra-veineuses de plasma de Quinton régulièrement.

 

Laisser un commentaire