3ème semaine de cure, reprise de l’alimentation

Pour terminer avec ma cure en cette 3ème semaine, j’ai appris qu’en fait, les soins que j’ai reçus chaque jour, étaient un mélange de naturopathie Indienne et d’Ayurveda. Un mélange également de Pancharkarma et de régénération.

Le docteur CG que vous avez vu sur les photos et les vidéos est naturopathe, tandis que Pria est docteur en Ayurveda.

Ils prennent les décisions conjointement pour leurs curistes.

Mon alimentaire pendant la cure

Comme je vous l’ai dit, j’ai fait une diète de 2 semaines sans nourriture solide juste de l’eau de coco fraîche, de l’eau citronnée avec du miel dedans, puis la 2ème semaine introduction d’un jus d’herbe de blé très dilué dans de l’eau une fois par jour. Et le matin j’avais une tisane de thym. Sur les derniers jours, j’ai commencé à avoir quelques jus de fruits dilués dans un peu d’eau :

Jus d’ananas, que j’ai trouvé succulent, forcement !

Puis j’ai eu un jus de pastèque, puis un de banane mixée avec de l’eau.

La 3ème semaine, lorsque l’alimentation a été réintroduite, j’ai d’abord eu une assiette de fruits coupés avec de la pastèque, de la banane, de la pomme et de la chaire de coco fraîche râpée et quelques mini dattes. C’était à mon goût trop copieux pour un premier repas mais délicieux.

Par la suite j’ai eu d’autres assiettes de fruits avec des morceaux de mangue d’un parfum incommensurable, toujours de la banane et souvent de la pastèque et de la coco rappée, de la pomme aussi. De temps en temps de la grenade. En Ayurveda les couleurs et la beauté ainsi que les saveurs sont très importantes, et vous voyez sur les photos qu’ils prenaient le temps de bien préparer et présenter chaque assiette.

Ce n’est pas vraiment la saison des fruits en ce moment, il y aura plus de choix à partir d’octobre à la fin de la saison des pluies, ce qui est le contraire de Bali, étonnant !

Exemple d’assiette de fruits avec pastèque, mangue et graines de grenade

Ma 2ème assiette comportait des légumes coupés, tomates, concombre et des carottes râpées sans assaisonnement, mais avec des petites rondelles de citron.

ma 1ère assiette de légumes

Subitement, on m’a donné 3 repas par jour, avec encore quelques jus. Malgré tout, ça faisait beaucoup pour une reprise.

Dès le départ j’avais choisi de ne pas poser de questions, de ne pas dire grand chose et voir comment les responsables du centre allaient gérer ma cure. J’ai donc joué le jeu…

Au bout de 3 jours, ils ont introduit du cuit et notamment du poisson. Les 2 Russes qui étaient avec moi semblaient assez portées sur les protéines animales, la plus jeune a fait quelques malaises au bout de quelques jours de diète aux jus. Est-ce pour cette raison? je ne sais pas, mais on nous a servi du poisson tous les jours…

J’ai joué le jeu, j’ai goûté et trouvé cela très bon. Je ne connais pas la cuisine Indienne et je découvrais le parfum des épices, et en même temps ce n’était pas trop relevé, c’était juste fascinant.

Seulement rapidement, on a plus eu de légumes crus, juste un peu de salade de fruits le soir, et là, j’ai commencé à ne plus me sentir bien. Les pois chiche ou lentilles servis dans un petit plat à part étaient délicieux mais me donnaient des gaz, bref, trop de cuit, trop de mélanges et le parfum des épices que je trouvais si délicat au début ont commencé à m’indisposer. J’ai demandé qu’on me supprime les petits déjeuners indiens au risque de les froisser… mais ils ne passaient plus de tout pour moi.

Crudités, poisson avec un légume racine cuit et petites sauces

 

exemple de petit déjeuner Indien que je n’ai pas pu manger

Ou encore un autre petit déjeuner surement très bon, mais impossible à manger à 10 heures du matin pour moi.

Aussi lorsque ma cure s’est terminée, je suis allée m’installer dans un petit « guest house » sur la falaise à 2,5 km du centre et je me suis acheté des mangues, des cocos, des bananes et j’ai décidé de manger de temps en temps des salades végétariennes dans les petits restaurants voisins.

J’ai continué à aller au centre Ayurvédique pour suivre les cours de massage.

Ils ont été charmants et m’ont aidé à réserver un billet de train pour mon départ dans 4 jours dans l’ashram de Amma toujours dans le Kerala à une heure de train d’ici.

Plusieurs personnes parmi vous m’ont déjà demandé les coordonnées du centre.

Ils n’ont pas de website, je n’ai pas vu d’ordinateur dans les bureaux. C’est l’Inde, il ne faut pas l’oublier.

Personnellement j’ai prévu de revenir faire une cure début janvier. Pour que l’expérience puisse vraiment donner des résultats probants, je pense qu’il faut poursuivre avec plusieurs cures, ce que je vais tenter de faire, même si ma fille qui vit à Bali craint que je ne vienne plus la voir..

Mais si! C’est prévu et vous êtes nombreux à vouloir découvrir les fabuleux fruits exotiques et les massages, j’organiserai des vacances crues à Bali en novembre-décembre 2020, ne vous inquiétez pas.

Mon après cure face à la mer, me permet de faire le point et dans mon prochain article je vous donnerai mon avis sur les aspects positifs comme sur les aspects négatifs du centre, de la cure, de l’environnement etc.

J’ai aussi posé beaucoup de questions sur les 2 sortes de cures proposées par le centre et les durées conseillées.

Si vous souhaitez vous joindre à ma moi en janvier, nous aurons l’occasion d’en reparler après mon séjour chez Amma ou je n’aurai pas de wifi pendant 5 ou 6 jours.

Il me reste à vous partager quelques autres exercices conseillés par CG en vidéo.

Et partagerai aussi les massages de la tête et du visage en vidéo.

A bientôt

Laisser un commentaire