Comment aller vers une alimentation réellement de qualité ?

Ou comment faire une transition alimentaire qui vous apportera plein d’avantages.

En partant du principe que la majorité d’entre vous avez une alimentation dite « classique » probablement avec quelques produits frais, légumes que vous faites cuire en grande partie et fruits que vous mangez le plus souvent crus. Vous ajoutez à cela des plats tout prêts du commerce agro-alimentaire, de la charcuterie, des sandwichs, des pâtisseries, des boissons du commerce (vins sodas etc.), des produits laitiers, des pâtes, riz, pomme de terre, des apéritifs, restaurants etc.

Qu’en plus vous avez régulièrement des traitements médicamenteux allopathiques ou homéopathiques, peut être des compléments alimentaires etc.

Et vous-vous demandez comment commencer pour changer un peu vos habitudes pour avoir une alimentation de qualité sans trop bouleverser vos habitudes et celles de votre famille.

Le mieux est de faire des étapes. Étapes qui peuvent durer de quelques jours, à quelques semaines ou mois, peu importe. L’important est d’avancer sans se forcer pour aller vers le mieux.

L’étape 1 : 

Dans cette étape, pas besoin de matériel, juste prévoir d’acheter plus de fruits murs et plus de légumes de saison frais, si possible non traités. Pas nécessairement du commerce bio que tout le monde ne peut se permettre d’acheter mais auprès de petits producteurs qui ne traitent pas ou peu mais vendent leur production fraîchement cueillie à prix très raisonnables. Renseignez vous autour de chez vous ou autour de votre ville ou sur les marchés. Pour ceux qui n’ont pas le temps de faire les courses et qui peuvent se le permettre, il y a des entreprises spécialisées en produits plus que bio, non chauffés, non transformés, de très grande qualité avec fruits de saison et fruits exotiques, noix  et bien d’autres aliments encore comme Jurassic fruit : https://www.jurassicfruit.com/

La première des choses à faire et la plus facile est de manger des fruits bien murs à chaque repas. Pour les personnes qui ont des problèmes de digestion ou des flatulences, prenez l’habitude de les manger en début de repas plutôt qu’à la fin ou encore mieux 20 ou 30 minutes avant vos repas. Pensez à bien mâcher et prendre le temps de manger tranquillement.

Les fruits ne sont pas digérés dans l’estomac, ils sont digérés en partie par l’enzyme salivaire dans la bouche en mâchant, c’est pourquoi il est important de bien mâcher et de prendre son temps. Puis ils traversent l’estomac s’il n’y a rien dedans et se retrouvent très vite dans l’intestin grêle ou ils terminent leur digestion avec l’arrivée des sucs pancréatiques et biliaires. Enfin ils sont assimilés tout au long de l’intestin grêle. Cela signifie que les nutriments passent dans le sang.

Si votre estomac n’est pas vide lorsque vous manger des fruits, ils attendent dans l’estomac et avec la chaleur du corps commencent à fermenter rapidement en produisant des gaz.

La seconde chose est de manger un peu de légumes crus (crudités) en début de chaque repas.

Cela peut être de la salade verte assaisonnée, des carottes ou betteraves crues râpées, du céleri rémoulade, des tomates, du concombre, du céleri branche etc…

Tout le monde connaît les crudités, allez-y autant que cela vous fait plaisir.

Pourtant certaines personnes me disent qu’elles ne peuvent pas manger de crudité sinon elles ont mal au ventre.

Ces personnes ont malheureusement un tube digestif en vrac. Les fibres des légumes, surtout les légumes racines ( carottes, betteraves, panais etc.) plus que les légumes verts, sont durs et irritent les intestins déjà bien mal en point. Essayer dans ce cas les salades vertes en petites quantités, les fibres sont plus douces et si vous les tolérer, varier les salades ( laitue, scarole, endive, mâche, batavia, cresson, pissenlit, graines germées, pousses d’épinard etc…)

Si malgré tout c’est difficile, reportez vous à l’étape 2 dans le prochain article.

L’étape 2 est un plus, ce n’est pas obligatoire mais pour celles et ceux qui peuvent, il ne faut pas s’en priver. Surtout si vous êtes en acidose!

Je vous donne rendez vous dans quelques jours pour cette seconde étape.

Hélène Prunier

One Reply to “Comment aller vers une alimentation réellement de qualité ?”

Laisser un commentaire