Les 4 étapes pour jeûner

pas à pas

Toujours pour le jeûne hygiéniste appelé aussi jeûne thérapeutique, il faut bien avoir conscience des 4 étapes et bien se préparer physiquement, moralement et intellectuellement. Prévenir ses collègues, sa famille et ses amis de notre indisponibilité pendant la cure. Il faut étudier son planning et prévoir correctement ses dates pour que chacune des étapes soient respectées. Il vaut mieux prévoir une cure plus courte si votre temps est compter plutôt que de zapper une étape. Il vaut mieux prévoir des cures courtes plusieurs fois dans l’année qu’une seule longue mal préparée et mal vécue. (En général on parle de jeûnes longs, les jeûnes de plus de 10 jours plus les 10 jours de demi-jeûne à la suite)

  1. La préparation
  2. Le jeûne
  3. Le demi-jeûne
  4. La reprise

 

  1. La préparation, qui se fait normalement chez soi (voir les détails dans l’article « La préparation »). Cette étape est importante pour atténuer les effets négatifs de la détoxination pendant le jeûne. (Par exemple les personnes qui boivent encore du café vont avoir des maux de tête). Mais c’est important aussi car à la reprise, instinctivement on reprend l’alimentation qu’on avait avant le jeûne. Si on a bien fait cette préparation et assez longtemps, on va faire la reprise avec une bonne alimentation physiologique, ce qui permettra de prolonger les effets bénéfiques du jeûne pendant encore 1 ou 2 mois!
  2. Le jeûne proprement dit, qui se fait chez soi ou en groupe, ou avec des amis ou accompagné. Le jeûne hydrique, consiste à ne boire que de l’eau pure. Dans un jeûne sec on ne boit pas non plus (on évite même tout contact avec de l’eau), pendant un certain nombres de jours qui s’arrêteront selon le ressenti, pour passer ensuite à un jeûne hydrique progressivement.
  3. Le demi-jeûne ou l’on est toujours au repos total dans les mêmes conditions que lors du jeûne. On continue de jeûner toute la matinée et boire de l’eau et l’après midi on prend toutes les deux heures jusqu’au soir,  un légume cru et juteux, un jus de légumes frais ou un fruit juteux (environ 100 à 150 gr à chaque fois). Cela permet de réintroduire juste ce qu’il faut de nutriments pour redonner assez d’énergie à l’organisme pour relancer le travail de nettoyage et de régénération des tissus. Cette étape doit être idéalement de la même durée que l’étape 2 du jeûne, voir même un peu plus longue. Il se passe beaucoup de choses si on reste bien au repos (avec un minimum de 3 jours pour un jeûne court et un minimum de 6 jours pour un jeûne moyen de 1 semaine à 10 jours. Et beaucoup plus pour un jeûne long). En fin de demi-jeûne on se prépare à la reprise et on augmente progressivement les quantités avec plusieurs variétés de végétaux. On peut également recommencer la marche doucement et progressivement, le trampoline doux etc.
  4. La reprise. Elle consiste à la reprise alimentaire avec 1 ou 2 repas par jour de végétaux essentiellement, et la ré-introduction douce des produits plus concentrés comme les avocats, les oléagineux etc. C’est aussi la reprise de l’activité physique et intellectuelle. L’idéal est que cette reprise soit progressive, toute en douceur et de suivre son ressenti, sans vouloir aller trop vite.

Laisser un commentaire